Son nom « Nomad List » n’évoque pas forcément de prime abord le coworking. C’est pourtant le sujet puisque grâce à ce classement, les hyper nomades... Un classement mondial des meilleures villes pour « nomades »

Son nom « Nomad List » n’évoque pas forcément de prime abord le coworking. C’est pourtant le sujet puisque grâce à ce classement, les hyper nomades et tous les travailleurs qui ont la bougeotte ou sont obligés de voyager pour leur travail savent instantanément si l’endroit où ils se rendent sera ou non propice au coworking.

 

Plusieurs éléments sont ainsi donnés d’un seul coup d’oeil :

  • le débit
  • la sécurité
  • le coût
  • le fun

Sans oublier le « score nomade », note attribuée par les coworkers eux-mêmes.

C’est ainsi que l’on apprend que le top trois cette année est composé de 1- Bankok (malgré 4 critères notés « bad ») 2- Berlin et 3-Barcelone. La première ville française, Toulouse, n’arrive qu’en 97e position.  De nombreux autres critères sont donnés si l’on consulte chaque fiche, qui représente une véritable mine d’information. Un classement a également été fait par pays et cocorico, la France arrive à la 26e position, une place tout à fait honorable, puisque devant le Royaume-Uni (46e) ou l’Allemagne (70e), par exemple.

A noter que le site permet aussi de tchatter voire de trouver du travail. Seul bémol : non anglophones, passez votre chemin, tout est dans la langue de Shakespeare.

Pour aller plus loin 

 

Viviane Prost

Animatrice du Moulin, espace de coworking du Moulin Digital. J'ai également créé mon activité d'écriture-correction de documents print et web en tous genres avec la coopérative d'activités PRISME. En savoir plus sur www.adalie.pro

No comments so far.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *