Lors de son inauguration le 1 avril 2017, Le Repère a été plébiscité par une centaine de personnes venues de Nyons mais aussi des... Retour sur l’inauguration du Repère à Nyons

Lors de son inauguration le 1 avril 2017, Le Repère a été plébiscité par une centaine de personnes venues de Nyons mais aussi des communes voisines. Pierre Colombot, le Président de l’association Dissidences a rappelé la philosophie de ce projet mûri et bâti au cours des deux dernières années. Tiers lieu hybride, Le Repère est un laboratoire du « travailler autrement » en milieu rural. En plus d’être un espace de travail partagé, il s’agit d’un lieu d’innovation ouverte, tourné vers les nouvelles technologies et ayant vocation à faciliter et encourager les échanges, les coopérations….la culture du logiciel libre.

Animé par des contributeurs salariés et bénévoles (Marjolaine, Liliane, Tarak, Yann, Kim, Bastien) ce tiers-lieu qui rejoint désormais le réseau Cedille.pro animé par le Moulin Digital, a reçu le soutien financier : de la Fondation de France ; de la Fondation RTE ; de l’ADEME (économie circulaire avec le Repair café) ; de la CAF (pour l’accès aux services des communes de l’arrière-pays).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

D’autres partenaires territoriaux sont actuellement sollicités : le « Pays une Autre Provence » (Programme Leader) ainsi que le Conseil Départemental de la Drôme (Appel à Projets / Projet d’avenir « Tiers Lieu ») et ce d’autant plus que le Repère accueille ses premiers coworkers et que ce lieu a vocation à accompagner des entrepreneurs et porteurs de projets.

C’est autour d’un apéritif et jusque tard dans la soirée que les nombreux participants ont pu découvrir les locaux et les machines (imprimante 3D et découpe Laser) et s’informer des différentes activités et des projets que les animateurs du Repère mettent déjà en œuvre.

A côté des espaces gérés et animés par AVENTIC (dans le Haut Nyonsais), ASOFT (à Nyons et dans le sud de la Drôme) et d’autres (comme le PIJ de Buis-les-Baronnies), l’ouverture du Repère élargie la palette d’offre au service des habitants des Baronnies provençales et participe de la sorte au développement social et économique de ce territoire en faisant le pari de l’intelligence collective.

 

serge jamgotchian

Je contribue au développement des tiers-lieux et des nouveaux modes de travail (coworking, télétravail...). Les espaces de travail partagés et autres lieux favorisant les mutualisations, les échanges et les coopérations, sont à mon sens des indicateurs et des accélérateurs d'innovations sociales à l'échelle d'une ville, d'un village, d'un EPCI ou d'un Parc naturel régional. Mon approche vise à promouvoir, accompagner, explorer et polliniser les démarches et projets innovants au service de l'intelligence collective et de l'inventivité des acteurs territoriaux. J'ai co-réalisé en 2016 une étude dédiée à la relation Parcs naturels régionaux et Tiers-lieux pour le compte de la Fédération nationale des PNR [http://www.parcs-naturels-regionaux.fr/centre-de-ressources/document/les-parcs-naturels-regionaux-des-territoires-dinnovations-pour-le]

No comments so far.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *