Le Conseil local de développement du Diois (CLDD) a initié à partir de 2012 un travail d’animation de la filière culturelle pour fédérer un... Retour sur le projet de cartographie des ressources culturelles et artistiques du Diois

Capture

Le Conseil local de développement du Diois (CLDD) a initié à partir de 2012 un travail d’animation de la filière culturelle pour fédérer un écosystème des acteurs qui font la richesse de la vie artistique et culturelle du ​D​iois.

Cet écosystème étant par définition vivant, les acteurs de la Culture du Diois ont souhaité travailler à un outil actualisable et interactif : une carte numérique

une carte participative ou carte ouverte

“Elle a pour objectif de reconnaitre, valoriser et contribuer au patrimoine artistique et culturel d’hier, d’aujourd’hui et de demain.”

Les objectifs d’un tel outil étaient :

  • mutualiser des biens et des services entres acteurs
  • valoriser et faire connaître ce réseau
  • ouvrir participation la plus large possible
  • de diffuser l’agenda des évènements culturels

Les acteurs engagés

Cette recherche-action s’est appuyée sur un comité de suivi ouvert à tous types d’acteurs (artistes, administrateurs, directeurs de lieux culturels publics, salariés des collectivités, élus…).  Au sein de ce groupe a été proposée l’idée d’une cartographie numérique.

Une dizaine de contributeurs bénévoles, acteurs culturels, professionnels ou non, habitants de Die, Barnave, la Motte Chalancon et autres villages… se sont réunis tous les 15 jours à 10 reprises, sur une période de 6 mois, pour  construire dans une perspective d’intérêt collectif cette carte ouverte des ressources artistiques et culturelles du diois.

Le CLDD intervenant comme maître d’ouvrage garant du processus participatif, de l’animation des réunions, LATELIER comme mettre d’œuvre, le Pôle numérique, Idnext et lab212 comme prestataires techniques.

Les contributeurs : Olivier de Sépibus, Stéphane Hugand , Sofia Neves, Yoann Demichelis, Louis Bertrand, Fabienne Caulet, Sébastien Molliex, Lynn Pook, Pierre-Noël Bois, Sabine Delimal, Marie Pouillaude, Caroline Villond, Fanny Mazure, Hélène Bernard, Luc Briatte, Jérôme Demory,  Xavier Masclaux, Patrick Montier, Nicolas Guichard

Le choix de la plateforme Ushahidi

Afin de limiter les développements, le CLDD a fait le choix d’une solution open source de cartographie participative Ushahidi.

Lancé en 2008 au Kenya, cette solution de carte ouverte a été utilisée lors de crises électorales avec un objectif : “Aidez-nous à voir ce qu’il se passe, pour que tout le monde sache”
Aujourd’hui Ushahidi est utilisé à la suite de crises et catastrophes naturelles mais également pour des projets locaux : patrimoine, faune & flore, voirie…
Ushahidi permet d’ajouter simplement des points sur une carte avec de nombreuses options de personnalisation et de modération.
Seul limite au vu du besoin du CLDD, les évènements ne pouvaient être cartographiées de manière satisfaisante car Ushahidi ne permet pas une vue temporelle. Une autre solution est à l’étude pour permettre de diffuser les informations
Déploiement de la carte ouverte

Pour s’adapter au besoins et attentes des acteurs engagés des traductions ont été effectuées, des bugs corrigés et un thème a été créé.

voir la carte ouverte

Cette carte est accessible via l’application Javise

ouverture des données et réutilisations

Dans leur démarche d’ouverture et de transparence, les acteurs de la culture du Diois ont souhaité faciliter la diffusion et la réutilisation des données des données en open data pour faciliter leur réutilisation sur d’autres supports par d’autres porteurs de projets.

Les données sont accessibles en temps réel via l’api de la plateforme Ushahidi (format json)

Une première réutilisation est une infographie des ressources artistiques et culturelles du Diois.

xmasclaux

Je travaille au Pôle Numérique ou j'accompagne, la transformation numérique des entreprises, les projets collaboratifs des collectivités et les startups de Digital Valence Romans.

No comments so far.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *