Le questionnaire auquel un certain nombre de participants (34 personnes) à cette rencontre ont répondu témoigne de l’intérêt qu’a suscité cette première manifestation organisée... Retour sur la rencontre publique et participative dédiée aux tiers-lieux en Baronnies provençales

Le questionnaire auquel un certain nombre de participants (34 personnes) à cette rencontre ont répondu témoigne de l’intérêt qu’a suscité cette première manifestation organisée par le Réseau Innover en Baronnies provençales. Le dépouillement des questionnaires fait apparaitre les fortes attentes des habitants des communes du territoire quant aux thèmes abordés durant la soirée. Il convient ainsi de retenir parmi les résultats enregistrés que les ateliers de réparation et de bricolage participatif (type repair café) ajoutés au fabs labs (les ateliers de fabrication numérique où l’on trouve notamment des imprimantes 3D) recueillent le plus grand nombre de vœux pour les participants. Les Maisons de Services au Public (MSAP) et les espaces de travail partagés (type espaces de coworking) ne sont pas en reste puisque ces autres tiers-lieux sont également prisés par une majorité des personnes ayant répondu au questionnaire.

Il est encore temps de répondre au questionnaire en cliquant ici : http://innover-baronnies.com/rejoignez-nous/questionnaire-sur-les-tiers-lieux-et-le-teletravail/

Tous les participants à cette soirée (environ une cinquantaine de personnes venant de la Drôme, des Hautes-Alpes mais aussi d’autres départements voisins) se sont réellement impliqués dans les ateliers qui étaient proposés et dans lesquels il s’agissait d’imaginer ce que pourrait être et devrait être un tiers-lieu sur le territoire de Baronnies provençales. C’est à l’aune de quatre « entrées » que les groupes étaient conviés à élaborer et à formaliser des idées, des souhaits, des pistes concrètes visant la création d’un tiers-lieu dans telle ou telle commune rurale : développement économique ; services au public ; pratiques collaboratives ; culture numérique. Ces quatre prismes visant à montrer les différentes typologies de tiers-lieux et la pluralité des approches que l’on peut avoir de ces espaces à vocation professionnelle et non-professionnelle (le travail amateur), ont préalablement étaient présentés au public composé de personnes relativement initiés au sujet et à l’inverse de personnes profanes.

Un des quatre atelier proposé pendant la rencontre

Un des quatre atelier proposé pendant la rencontre

Un des principaux enseignements à tirer de cette soirée est que les personnes qui se sont prêtés collectivement à cet exercice collaboratif ne manquent ni de ressources ni d’inspirations. Leurs riches contributions mettent en lumière les besoins et les aspirations de nombreux habitants des communes situées sur le périmètre du parc naturel régional des Baronnies provençales. Pour ces personnes, jeunes ou moins jeunes, les tiers-lieux sont et doivent être potentiellement des espaces hybrides regroupant sur un même site, dans un même bâtiment, plusieurs services et activités : par exemple une MSAP couplée à un atelier de bricolage. De plus, beaucoup considèrent souhaitable et avantageux d’adosser en quelque sorte un tiers-lieu à des structures existantes : par exemple un espace de coworking au sein d’une médiathèque ou d’une maison de services au public. Car les tiers-lieux, avant d’être des espaces physiques, incarnent d’abord pour les participants des valeurs, des principes, des usages, des pratiques : le partage ; la convivialité ; l’ouverture aux autres et aux ressources ; l’échanges de savoirs et de compétences ; la mutualisation ; la création (…).

fab

Atelier découverte de l’impression 3D

Le succès de cette première rencontre publique et participative oblige les acteurs du réseau Innover en Baronnies provençales à proposer des prolongements. Outre les réunions mensuelles ouvertes à tous, l’enjeu est de faire en sorte que les attentes exprimées par les contributeurs se réalisent sur le territoire. Un inventaire des projets et des lieux (tiers-lieux actuels et virtuels) a commencé et pourrait conduire dans les mois à venir à mener des explorations voire des expérimentations sur l’ensemble du territoire. D’autres actions, initiatives individuelles et collectives seront sans doute aussi engagées notamment en lien avec le réseau des tiers-lieux de la Drôme animé par Léonard Lenglemetz du Pôle Numérique. Nous ne manquerons pas d’en rendre compte : à suivre donc !

 

Serge Jamgotchian
Chargé de mission Transition énergétique et Innovation au Syndicat Mixte des Baronnies provençales
Animateur du réseau Innover en Baronnies provençales

serge jamgotchian

Je contribue au développement des tiers-lieux et des nouveaux modes de travail (coworking, télétravail...). Les espaces de travail partagés et autres lieux favorisant les mutualisations, les échanges et les coopérations, sont à mon sens des indicateurs et des accélérateurs d'innovations sociales à l'échelle d'une ville, d'un village, d'un EPCI ou d'un Parc naturel régional. Mon approche vise à promouvoir, accompagner, explorer et polliniser les démarches et projets innovants au service de l'intelligence collective et de l'inventivité des acteurs territoriaux. J'ai co-réalisé en 2016 une étude dédiée à la relation Parcs naturels régionaux et Tiers-lieux pour le compte de la Fédération nationale des PNR [http://www.parcs-naturels-regionaux.fr/centre-de-ressources/document/les-parcs-naturels-regionaux-des-territoires-dinnovations-pour-le]

No comments so far.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *