Margaux Geny est une professionnelle du montage/trucage vidéo, du motion design* et nouvelle coworkeuse à l’Usine Vivante. Elle a longtemps vécu à Lyon. Suite à... Margaux Geny, nouvelle coworkeuse à l’Usine Vivante

MargauxNBMargaux Geny est une professionnelle du montage/trucage vidéo, du motion design* et nouvelle coworkeuse à l’Usine Vivante. Elle a longtemps vécu à Lyon. Suite à un stage dans le village de Dieulefit, elle a découvert la Drôme et décidé de s’y installer pour mener sa nouvelle activité.

Quel est ton parcours professionnel ?
Margaux Geny : J’ai toujours aimé les activités créatives, je me suis donc naturellement dirigée vers un cursus d’art. D’abord une prépa d’art, puis les Beaux Arts d’Avignon pour me former au métier de scénographe. Cependant, après quelques mois, j’ai dû stopper mes études et chercher divers emplois alimentaires, afin de subvenir à mes besoins.
Ce n’est qu’il y a trois ans que j’ai eu la possibilité de reprendre mes études. J’ai alors intégré une école de cinéma, nommée Centre Factory à Villeurbanne, et me suis spécialisée dans le montage et les effets spéciaux. Tout au long de mes études, j’ai eu l’opportunité de m’exercer et de créer des courts métrages et des bandes annonces pour des festivals. Dernièrement, j’ai intégré pour quelques mois l’entreprise Le Cinquième Rêve, qui produit des documentaires pour la télévision. J’ai ainsi participé à de plus gros projets comme le film « Climat, pour quelques degrés de moins » (de Thierry Robert & Alexis Barbier-Bouvet) et produit par Arte & Bonne Pioche Production ou la série documentaire «Champs de Bataille » (réalisé par Serges Tignères) pour RMC Découverte.

Que fais-tu aujourd’hui ?
MG : Depuis 2014, en parallèle de mes études, j’ai lancé une auto-entreprise. Ponctuellement, j’ai réalisé des commandes de bandes annonces pour des festivals ou vidéos allant de la prise de sons et d’images au montage.
Je souhaite aujourd’hui me consacrer exclusivement à cette entreprise et développer des projets de manière indépendante. Ma spécialité est surtout la post-production et le motion design. Vous pouvez visionner ma bande-démo ci-dessous :

Pourquoi travailler dans un tiers-lieu ?
MG : L’idée de travailler en indépendant de chez moi ne me réjouissait pas plus que cela, j’aime pouvoir séparer le boulot de la maison. J’ai donc rapidement recherché un espace de coworking dans la Drôme et suis tombée sur l’Usine Vivante ! Et l’Usine est bien plus qu’un simple lieu de coworking, c’est aussi un lieu foisonnant d’initiatives !
En outre, il y a quelques années j’ai eu l’occasion de faire un stage à Valencia (Espagne), dans un lieu où se mêlaient graphistes, créateurs, artistes… Cette expérience a été très riche et sympathique. Intégrer l’Usine Vivante est pour moi l’occasion de revivre des temps de partage comme celui-ci.

* Définiton wikipedia :  le motion design est une forme d’art visuel consistant à créer des œuvres animées ; il implique d’utiliser le mouvement comme principal outil graphique et artistique.

Laure

Médiatrice numérique à l'Usine Vivante de Crest

No comments so far.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *