En route pour un nouvel espace dans un village en Isère, Le Sappey-en-Chartreuse, perché à 1005 m d’altitude, à 12 km de Grenoble. Récit... La Bonne Fabrique : « C’est une fleur à plusieurs pétales »

En route pour un nouvel espace dans un village en Isère, Le Sappey-en-Chartreuse, perché à 1005 m d’altitude, à 12 km de Grenoble. Récit d’une visite enrichissante.

(cliquer sur l’image)
Visite de la Bonne Fabrique

Ça grimpe pour rejoindre Le Sappey, depuis Grenoble. Ça grimpe et ça tourne. Mais pas longtemps, heureusement. Arrivé en haut, on se laisse happer par la beauté des montagnes, toutes proches, et par le calme et la sérénité – sans doute qu’apparents- du village.

Pour trouver la Bonne Fabrique, pas compliqué : elle se situe dans une maison, devenue bâtiment communal, sur la place de l’église.

sappeycorrigé2

La Bonne Fabrique est installée au coeur du village, place de l’église.

Nous nous dirigeons vers la maison pour mieux découvrir ce lieu insolite et rencontrer ses protagonistes… Un jardin partagé, une brasserie artisanale, un atelier bois avec des découpeuses, un four à céramique et verre, une salle informatique, une salle de réunion, une kitchenette, un espace de coworking… Tout cela, et bien davantage, est réuni en un seul et même lieu. Avec pour objectif premier « de créer un espace de lien, de partage intergénérationnel et d’échange de savoirs et de savoir-faire », explique Catherine Coste, l’initiatrice du projet avec son conjoint, Yann Mamode. Et de donner une belle image de ce lieu de vie : « C’est une fleur à plusieurs pétales. »

Inspiré par un rêve et une idée forte, c’est à la suite de deux voyages d’études, de deux réunions publiques et d’une enquête sur le savoir-vivre ensemble au Sappey et dans les communes environnantes que le projet a vu le jour il y a trois ans. « Nous avions la volonté de tout faire au même endroit », explique Catherine Coste.

Un collectif solide

Rapidement, un collectif solide de six personnes se met en place fin 2013, avec des réunions tous les mardis pendant 2 ans. En septembre 2014, un hors les murs avec une programmation de 5 dates par mois composée de soirées thématiques permet de faire comprendre le projet aux habitants et aux élus, de faire éclore des idées complémentaires et de nouer d’autres liens.

open space-Bonne fabrique

L’espace de coworking

Vient alors la question du local : « On a cherché un an et réfléchi à plusieurs possibilités dans le village avant de tomber sur celui-là. Un vrai coup de chance, note encore Catherine Coste. C’était une grande maison habitée par des personnes âgées achetée en viager par la mairie. Quand elles sont décédées, la maison est devenue bâtiment communal. »

Un coup de pouce du destin

Des financements publics et privés (au total 10 co-financeurs dont les fondations MACIF, RTE, AG2R…) obtenus par un effet boule de neige, l’appui – incontournable- des habitants du Sappey, ainsi qu’un petit coup de pouce du destin pour les dernières subventions obtenues au dernier moment, et hop, la Bonne Fabrique est lancée.

Rapidement les travaux de réhabilitation et d’accessibilité sont réalisés et progressivement, différentes activités se sont mises en place : micro-brasserie, atelier informatique… « Dans la phase du projet, le coworking est venu un peu plus tard mais c’était néanmoins le premier espace à ouvrir», précise Catherine. Actuellement, une quinzaine de coworkers viennent plus ou moins régulièrement. « On s’est rendu compte en discutant avec les uns et les autres que beaucoup de gens du coin travaillaient chez eux. Certains ont fini par venir ici, sans oublier les coworkers de passage.»

Véritable lieu de vie, la Bonne Fabrique, ouverte au printemps 2016, constitue d’ores et déjà une vraie dynamique dans le village et alentours . Et les projets ne sont pas finis, pour preuve : un atelier céramique est en préparation. «Nous en sommes à finir l’aménagement de l’atelier», note Catherine Coste.

Si au début, les sceptiques étaient nombreux, plus nombreux sont aujourd’hui les convaincus.

Texte et photos : Céline Gueunet, iterare  et Viviane Prost, Pôle Numérique.

 

Informations pratiques et contact:

La Bonne Fabrique
Association loi 1901 gérée par un collège solidaire
Email : labonnefabrique@gmail.com
Adresse : place de l’église
38700 Le Sappey en Chartreuse
Site

 

 

Viviane Prost

Médiatrice numérique et animatrice du Moulin, espace de coworking du Pôle numérique.

No comments so far.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *