Qui es-tu ? Julien, j’ai 33 ans, je suis arrivé dans la vallée de la Drôme à Saillans en avril 2015 après une expérience... Julien Revol – Porteur de projet à La turbine à graines

2016-01-05 16.50.31

Qui es-tu ?

Julien, j’ai 33 ans, je suis arrivé dans la vallée de la Drôme à Saillans en avril 2015 après une expérience professionnelle humainement très riche en tant que permanent au hameau de Vaunières dans les Hautes Alpes (05140, St Julien en Beauchêne). C’est un lieu d’accueil très atypique qui est le fruit de la reconstruction d’un village abandonné avec des jeunes en difficulté sociale, des volontaires et bénévoles internationaux. Cette action permet à des personnes d’origines sociales et culturelles diverses de se rencontrer autour d’une vie collective partagée, d’une action utile à travers le travail sur les chantiers, et l’organisation d’évènements culturels. De formation initiale en philosophie et en anthropologie, je me suis engagé dans divers collectifs d’éducation populaire. Je vis avec ma compagne et j’ai 2 enfants en bas ages.

Que fais-tu ?

Aujourd’hui, je suis porteur de projet pour une association d’éducation populaire, « La turbine à graines », accompagné de deux autres personnes qui partagent avec moi cette envie de coopération, de pratiques constructives, et de lutte contre la discrimination. Ses champs d’action sont composés de 3 volets :

  • accompagnement de projet autour de démarches participatives (collectivité, démocratie locale, implication des citoyens, accompagnement d’associations et collectifs pour favoriser la coopération, des pratiques plus vivantes, des modes de décision plus horizontaux, pour permettre aux acteurs de se retrouver autour d’un même projet, de redonner du sens à son action, dans une démarche de transformation personnelle et sociale.
  • formation autour des outils collaboratifs, pour redonner du sens à l’action et se re-questionner sur son métier, s’interroger sur les rapports de domination, garder l’innovation sociale, favoriser l’intelligence collective.
  • intervention sur l’espace public avec un collectif de la vallée de la Drôme en sortant dans la rue et proposer aux personnes de s’exprimer autour de différentes thématiques : travail, migrants, vote, rapport homme- femme… L’objectif est de favoriser les échanges entre les habitants, retrouver du pouvoir d’agir et agir collectivement.

Pourquoi le co-working ?

Attiré par Saillans et par la démocratie locale et participative, « La turbine à graines » n’a pas de lieu attitré, c’est une association nomade.

J’avais envie de sortir de mon domicile et de rencontrer d’autres personnes extérieures à mon cercle professionnel pour trouver de la convivialité, créer de nouvelles coopérations et mieux m’inscrire dans la vie du territoire, participer à des temps animation pour être plus créatif et en lien avec des professionnels d’autres milieux. Ce qui m’a particulièrement attiré à Saillans, c’est que cet espace est en construction (où tout est possible), c’est un lieu inspirant !

 

Luc Briatte Co-fondateur de LATELIER et coordinateur

« Comment faire » pour développer une activité professionnelle en milieu rural ? LATELIER tente à présent de répondre à la question "pourquoi ". Vaste programme que de vouloir travailler autrement !

No comments so far.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *