Imprimer un objet avec une imprimante 3D, est-ce que cette idée vous a déjà traversé l’esprit ? Ce cas peut se présenter face à... Guide de l’impression 3D dans la Drôme

Imprimer un objet avec une imprimante 3D, est-ce que cette idée vous a déjà traversé l’esprit ? Ce cas peut se présenter face à différentes situations : prototypage pour votre projet, réparation d’un objet cassé… Sur le territoire de la Drôme et de l’Ardèche, différents moyens existent pour réaliser vos projets.
Tour d’horizon de l’impression 3D dans la Drôme

Première étape : le design de votre objet

Thingiverse, une plateforme pour fabriquer, partager et découvrir

Et oui, pour fabriquer un objet avec une imprimante 3D, la première étape est de dessiner ou de trouver le plan de votre objet. Pour cela, il vous faudra utiliser un logiciel de modélisation 3D. Ces logiciels restent néanmoins complexes et demandent de l’apprentissage. Vous pouvez vous former à leur utilisation par différents moyens :

> sur internet grâce aux MOOCs, ces cours en ligne gratuits. Exemple avec « Designer et modéliser dans un Fablab » de l’Institut Mines-Telecom sur FUN
> dans les fablabs, espaces de coworking et Espaces Publics Numériques qui proposent des formations et ateliers de découverte. Vous pouvez retrouver les événements dans la Drôme dans l’agenda du site Cedille.pro

Dans certains cas, vous pouvez également trouver le fichier 3D de votre objet tout prêt à imprimer, sur des sites en ligne :

> des plateformes de partage comme Thingiverse, la caverne d’Alibaba des pièces 3D : vous pouvez gratuitement y télécharger le plan d’un objet, le commenter voire le « remixer » en modifiant certaines caractéristiques. Mes coups de cœur sur ce site ? L’horloge solaire digitale ou encore ce support téléphone pour ma voiture
> des plateformes liées à des marques comme Happy3D, une initiative des magasins Boulanger pour réparer certaines pièces d’appareils électro-ménagers du groupe, une façon d’éviter le surplein de Déchets d’équipements électriques et électroniques et de lutter contre l’obsolescence programmée.
> des sites dédiés à des projets et qui misent sur de nouvelles manière de « consommer » comme PROFIL, un système d’accroche astucieux qui a la particularité d’être composé de modules simples et fonctionnels imprimés en 3D, qui mise sur la vente de fichiers plutôt que d’objets.

Deuxième étape : l’impression

A l’intérieur du 8Fablab, des hommes, des machines et des projets !

Les imprimantes 3D sont de plus en plus abordables. Pour 300€, vous pouvez avoir un modèle premier prix mais en avez-vous réellement besoin ?

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour pouvoir imprimer à proximité de chez vous et payer pour l’utilisation de la machine. En plus d’éviter l’entretien de la machine et les commandes de consommables, vous pourrez accéder aux meilleures machines du moment car les progrès technologiques sont nombreux.

Pour trouver la solution d’impression qui vous convient le mieux, plusieurs solutions s’offrent à vous :

> Trouver le fablab le plus proche de chez vous. Dans la Drôme, vous pouvez accéder au 8Fablab Drôme à Crest. C’est un lieu équipé de nombreuses machines pour vous permettre d’imprimer des objets allant jusqu’à 1,5 mètre ! Au-delà de l’équipement, vous serez conseillé sur vos projets et pourrez rencontrer d’autres « makers ». Il existe aussi l’association Machins Machines, basée à Die, qui propose la fabrication d’imprimante 3D ainsi que différentes prestations allant de la fabrication de pièces à la formation à la 3D. En Ardèche, il existe Labo.ve dans le Cheylard  et Caplab à Privas. Attention, le fablab n’est pas un guichet pour « passer commande ». Un FabLab vous donne les moyens de réaliser vous-même vos pièces et projets. Il reste possible de passer commande directement à des membres entrepreneurs de la communauté de makers.
> Aller dans un espace de coworking équipé d’une imprimante 3D comme La Forge Collective à Valence, Latelier à Die ou le Moulin à Alixan.
> Trouver un prestataire à proximité de chez vous sur 3Dhubs : ce site vous met en relation avec les makers équipés à proximité (en anglais). IM Meca propose également des prestations à destination des professionnels.

En conclusion
Vous l’avez compris, il est désormais possible de fabriquer des objets en 3D assez facilement autour de chez vous. Si vous souhaitez être autonome, le mieux reste de se rendre dans un fablab pour vous former aux logiciels et aux machines. Si vous souhaitez simplement passer commande d’objets, le mieux est de passer par des plateformes de type 3DHUBS.

Envie de donner votre retour d’expérience ? D’ajouter des informations ? Commentez !

Leonard Lenglemetz

Et si on travaillait ensemble, autrement, dans la Drôme ? Je travaille au sein de l'association Le Moulin Digital à Valence sur le développement du coworking et autres formes de travail collaboratif.

  • Sébastien

    16 février 2017 #1 Author

    J’ai entendu parler de l’association Machins&Machines qui propose des formations, la fabrication et l’impression 3D.

    Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *