L’année 2017 a été émaillée de nombreux événements et changements pour quasiment tous les espaces du réseau Cédille. Ce qui démontre que les tiers-lieux... Cédille.pro : un réseau qui bouge et un bilan positif

L’année 2017 a été émaillée de nombreux événements et changements pour quasiment tous les espaces du réseau Cédille. Ce qui démontre que les tiers-lieux sont dynamiques et plein de ressources dans la Drôme !

LATELIER  de Die a mis en place l’utilisation de latelier.cowork.io , une plateforme de gestion et de réservation d’espaces, et a changé d’animateur.

La Forge Collective à Valence s’est refait une beauté et a lancé un portail de compétences appelé le Gisement.

La Fabrique a été créée et s’est installée à Albon, dans le Nord Drôme. L’espace de coworking est adossé à une pépinière d’entreprises.

La Pépinière de la CCI à Alixan a quant à elle déménagé dans un immeuble flambant neuf à Rovaltain et bénéficie à présent de locaux plus vastes. Idem pour le Moulin Digital, qui s’est installé au Cube numérique, avec des locaux neufs mais une superficie semblable à l’ancienne en revanche.

Le 8Fablab s’est doté d’une nouvelle machine, à savoir une imprimante céramique et un de ses animateurs a changé.

Workshop  de Valence a modifié son logo, redécoré ses locaux et renommé ses salles pour rendre les espaces plus conviviaux.

L’association Asoft, jusqu’à présent davantage tournée vers le services à la personne en tant qu’espace public numérique, a ouvert un espace de coworking au centre-ville de Nyons.

Le Hublot a rejoint le réseau Cédille en ouvrant un espace de coworking à Saint-Nazaire-en-Royans.

L’EPI centre de Crest a changé d’animateur et propose des activités supplémentaires en lien avec ses compétences.

L’Espace Barral a ouvert à Die en fin d’année et propose de nombreux services en plus du coworking.

Entreautre a mis en place l’ouverture d’un bureau supplémentaire à Lyon, plus précisément au Bel Air Camp.

Le Repère à Nyons a également rejoint le réseau en 2017 et propose divers services tels qu’un repair café, en plus du coworking.

LE36  a connu une année riche avec une augmentation de plus 50% de ses coworkers et une fréquentation en augmentation de 30%. Des projets d’extensions pour migrer vers de nouveaux locaux plus grands sont dans les tuyaux.

Grâce a une opération de crowdfunding et un soutien départemental, L’Usine Vivante a aménagé 200 m² de bureaux et espaces conviviaux supplémentaires. Ils ont ouvert en septembre et ont permis d’accueillir 11 nouveaux coworkers !

Des actions communes

Le réseau a également participé à de nombreux événements en commun, tels que le Drôme Digital Day, Tiers-Lieux Hors Les murs ou encore Place à L’Emploi.

Et nous avons produit une exposition sur les tiers-lieux pour le Département, qui a été exposée de nombreuses fois, au Département, à Alixan et à Valence, mais aussi à Nyons, ou encore dans les futurs locaux de la CAE Prisme.

Loin de se reposer sur ses lauriers, le réseau Cédille fourmille de projets et devrait être rejoint par de nouvelles structures en 2018. Qui dit mieux ?

Viviane Prost

Animatrice du Moulin, espace de coworking du Moulin Digital. J'ai également créé mon activité d'écriture-correction de documents print et web en tous genres avec la coopérative d'activités PRISME. En savoir plus sur www.adalie.pro

No comments so far.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.