Cet article a pour objectif de présenter le dispositif de formation et d’intégration de 12 animateurs d’Espace de Travail Collaboratif dans plusieurs Tiers-lieux de... Formation et intégration de 12 animateurs d’espace de travail collaboratif

Cet article a pour objectif de présenter le dispositif de formation et d’intégration de 12 animateurs d’Espace de Travail Collaboratif dans plusieurs Tiers-lieux de la Drôme.

logos_aetc
CE PROGRAMME EST COFINANCÉ PAR LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN DANS LE CADRE DU PROGRAMME OPÉRATIONNEL NATIONAL « EMPLOI ET INCLUSION » 2014-2020

  1. Contexte
  2. Objectifs du projet
  3. Déroulement
  4. La Promotion AETC 2015

Contexte

Comment travaillerons-nous demain ? Impossible de répondre à cette question tant les scénarios imaginables sont divers : les machines feront de nous des intermittents du travail, nous cumulerons différentes activités professionnelles. Le point commun de ces scénarios est le fait que tout reste à inventer et
que le numérique aura un rôle de 1er plan. Ainsi, « 65% des étudiants d’aujourd’hui pratiqueront, une fois diplômés, des métiers qui n’ont même pas encore été inventés. Et dans le même temps (un horizon de 20 ans), 47% de nos emplois pourront être confiés à des machines, « obligeant » à repenser le travail humain vers plus de créativité. »

Les organisations doivent donc passer dès aujourd’hui ce cap du numérique en adoptant les outils adéquats et en formant ses collaborateurs. Ce passage de cap est à la fois numérique et physique.

Numériquement, cela consiste en la prise en main par chacune des parties prenantes de l’organisation (salariés, clients, fournisseurs…) des outils collaboratifs pour pouvoir travailler ensemble à distance comme à proximité, favoriser l’intelligence collective, connecter entre eux les différents services de l’entreprise, imaginer de nouvelles solutions, connaître en temps réel l’information… Les applications potentielles sont nombreuses.

Physiquement,  le bureau a changé, ce n’est plus le lieu où l’on vient chercher l’information mais celui où l’on vient s’imprégner de l’identité de l’organisation, échanger et sociabiliser. Désormais, il est possible de travailler plusieurs jours par semaine dans un lieu tiers, autre que le bureau et notamment dans des tiers-lieux. Chaque tiers-lieu est différent, il n’existe pas de modèle de tiers-lieu puisqu’il s’agit d’une composition de plusieurs « briques d’activités » adaptée aux spécificités du territoire et aux besoins de la communauté : fabrication numérique (Fablab), Espace Public Numérique, Coworking…

La réussite d’un Tiers-lieu repose pour beaucoup sur le contact humain que l’on va y trouver. L’animation de ces lieux y est essentielle, qu’elle soit assurée par les coworkeurs ou par un « animateur », dont la fonction peut d’ailleurs prendre différent titres : couteau suisse, vigie, concierge…

Son rôle est notamment d’être :

  • Facilitateur pour assurer l’accueil, gérer les problèmes du quotidien des membres et favoriser les échanges entre les membres et générer de nouveaux projets communs ;
  • Développeur local pour inciter des personnes à rejoindre le réseau, tisser des partenariats pour faire connaître et reconnaître l’espace et son réseau de travailleurs ;
  • Animateur en organisant des événements professionnels conviviaux rassemblant la communauté d’utilisateurs, sensibiliser à certaines thématiques, accompagner les projets/usages de chacun…
  • Fabmanager pour accompagner ou guider un porteur de projet dans la réalisation d’une idée jusqu’au prototype ou au produit fini.

Objectifs du projet

Le Pôle Numérique coordonne le projet de formation et d’insertion de 12 Animateurs d’Espaces de Travail Collaboratif (AETC). Les objectifs de ce projet sont multiples :

·        Pour les Espaces de Travail Collaboratifs

  • Renforcer leur animation
  • Faire adopter au plus grand nombre ces nouveaux modes de travail

·        Pour les demandeurs d’emploi :

  • Développer de nouvelles compétences professionnelles (numériques, animations…)
  • Acquérir une nouvelle expérience professionnelle

·        Pour les utilisateurs des Espaces de Travail Collaboratifs :

  • Acquérir de nouvelles compétences grâce aux événements et aux échanges avec d’autres coworkeurs
  • Echanger des compétences avec d’autres coworkeurs et développer son activité
  • Rencontrer d’autres professionnels
  • Monter des projets communs

Déroulement

Cette opération se déroule en plusieurs étapes.
1ère étape : Recrutement de 12 personnes issues de l’insertion et de 10 espaces de travail collaboratif en Drôme.

4carte_espaces

2ème étape : Formation de 350h au GRETA VIVA 5 pour acquérir les compétences nécessaires. La formation est co-financée par des fonds du FPSPP, d’AGEFOS PME et de Pôle Emploi.

logos_aetc

3ème étape : Intégration des animateurs dans les Espaces de Travail Collaboratif en contrat CUI-CAE pour une durée de 1 an (renouvelable une fois).

La Promotion AETC 2015

Promotion_AETC_2015

 

Leonard Lenglemetz

Et si on travaillait ensemble, autrement, dans la Drôme ? Je travaille au sein de l'association Le Moulin Digital à Valence sur le développement du coworking et autres formes de travail collaboratif.

  • Lydia

    7 janvier 2016 #1 Author

    Bienvenue à tous et au plaisir de vous rencontrer en 2016 !

    Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *