Pour limiter son impact écologique, tout en absorbant une population croissante, la ville néerlandaise s’est lancé un pari : devenir une « smart city ». L’une... Comment Amsterdam a réduit ses embouteillages de 20 % grâce au coworking

Pour limiter son impact écologique, tout en absorbant une population croissante, la ville néerlandaise s’est lancé un pari : devenir une « smart city ». L’une des mesures phare de ce programme : le développement d’espaces de travail partagés, à proximité des zones résidentielles. S’y côtoient fonctionnaires, indépendants et salariés du privé.

D’après Ger Baron, chef des services technologiques de la ville d’Amsterdam, ces espaces de coworking ont permis de réduire les embouteillages de 20 % de 2008 à 2013 et d’améliorer la productivité des individus d’environ 20 jours par an. Quant aux locaux administratifs, la surface qu’ils occupaient a pu être réduite de 40 %.

Par Lecoeuvre Claire,  Publié le 24 Novembre 2015

Retrouvez l’article en intégralité sur WeDemain : http://www.wedemain.fr/Comment-Amsterdam-a-reduit-ses-embouteillages-de-20-grace-au-coworking_a1449.html

Leonard Lenglemetz

Et si on travaillait ensemble, autrement, dans la Drôme ? Je travaille au sein de l’association Le Moulin Digital à Valence sur le développement du coworking et autres formes de travail collaboratif.

No comments so far.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *